Femmes Entrepreunantes et Dynamiques


Ce Forum est un grand rendez-vous incontournable qui se déroule à l’initiative de la Plateforme dénommée « Femmes Entreprenantes et Dynamiques » (E&D) en Côte d’Ivoire, présidée par Mme Djelika YEO et regroupant un peu plus de 25 000 membres issus pour la plupart du monde rural.

Cette idée originale est partie de l’émission « Entreprenantes et Dynamiques » produite et présentée par Mme YEO, patronne de l’agence Pluriel Communications, diffusée sur la première chaîne de la télévision ivoirienne (RTI 1). En vingt-six minutes, elle retrace le parcours exemplaire d’une femme partie d’un modèle économique très modeste pour réussir comme le slogan de l’émission le résume parfaitement : « Partir de rien pour devenir quelqu'un !».

Cette émission, qui encourage l’entrepreneuriat féminin en Côte d’Ivoire, a eu comme impact de créer un réseau de femmes d’affaires et de chefs d’entreprise influentes dans les régions où elles ont été détectées par notre équipe qui sillonne tout le pays.  

Aujourd’hui, force est de constater que l’initiative prise par Mme Djelika YEO en Côte d’Ivoire, a fait école à l’échelle du continent. Plusieurs rencontres du même genre ayant pour cibles les femmes des campagnes et des milieux ruraux, le plus souvent laissées pour compte des grandes conférences internationales, se multiplient. 

Ce Forum d’échanges d’expériences, de mise en relation des femmes d’affaires et leaders d’opinions africaines avec d’autres femmes du monde est indiscutablement arrivé à sa maturité. La 4ème édition va se dérouler sur deux journées bien chargées les 6 et 7 juillet prochains à Abidjan et mobilisera - outre les femmes de la Côte d’Ivoire - d’autres femmes du continent, des diasporas africaines et du monde arabe.

Avec pour thème « La Femme incubateur du développement », l’édition du FIED 2018 accueillera plus de 500 participants en provenance de différents pays d’Afrique et d’ailleurs. Cette année, le monde arabe et trois pays africains sont à l’honneur.

L’objectif de ce Forum vise à créer un cadre d’échanges, de partage d’expériences entre les femmes d’Afrique et celles des autres continents en vue de favoriser la mise en place d’un réseau de femmes africaines dynamiques et trans-générationnel.

De façon spécifique, il s’agira au cours de cette rencontre d'encourager la promotion du genre et l’entrepreneuriat féminin en Afrique, de renforcer le plaidoyer pour faciliter l’accès des femmes aux ressources financières et à l’information afin d’être plus compétitives sur les marchés nationaux et internationaux pour un développement inclusif, participatif, équitable et durable.