FIED 2018, Mme Annan : « quelle que soit leur langue ou leur origine, les femmes doivent se mettent ensemble »

FIED 2018, Mme Annan : « quelle que soit leur langue ou leur origine, les femmes doivent se mettent ensemble »

Le Forum International des Femmes Entreprenantes et Dynamique (FIED) s’ouvre ce vendredi 6 juillet 2018 à Abidjan-Cocody. Jeudi soir Mme  Djélika Yéo  a offert un diner d’accueil aux délégations venues de divers pays. A cette occasion, des participantes dont Mme  Annan, responsable de la délégation du Ghana, ont partagé leurs initiatives avec le public.

.

Un instant de convivialité et de partage d’expérience autour d’un diner d’akwaba  au Sud d’Abidjan.  C’est ce qu’ont vécu les entreprenantes dynamiques venues du Mali, du Gabon, du Congo,de Tunisie, du Maroc, du Ghana, du Burkina Faso, koweit, egyothe, liban, le maroc, les émirats arabes unis, tout à l’heure l’algerie va se joindre à nous et nous sommes toutes heureuses.

 Mme Annan,responsable de la délgation ghanéenne a évoqué ses initiatives citoyennes   en présence de la princesse du Koweït, son altesse Hissah Saad A. Al-Sabah.  

« Toutes les femmes, quelle que soit leur langue, leur origine, doivent se mettre ensemble, travailler en réseau. Je suis engagée contre le  cancer du sein. Cette lutte est vraiment une passion pour moi.  Nous devons encourager aussi les plus jeunes. Ce n’est pas facile. Il faut encourager les jeunes filles à travailler pour y arriver.  Le peu de temps que nous allons passer ensemble nous allons  le mettre  à profit pour construire une bonne dynamique », a-t-elle galvanisé 

Mme Leila Ayab, cheffe d’entreprise  de Tunisie et membre de la délégation de la princesse Koweitienne a également dit sa joie d’être à ce rendez-vous.

« La Tunisie, c’est la porte d’entrée en Afrique. Je suis très heureuse d’avoir accompagné la princesse    du Koweït, son altesse Hissah Saad   Al-Sabah.   Son altesse Hissah Saad  Al-Sabah a donné une impulsion et une dynamique extraordinaire pour nous les cheffes d’entreprises arabes. (…)  Nous assistons  à une impulsion entre le monde arabe, l’Afrique subsaharienne et nous. C’est  une belle coopération entre femmes arabes et africaines »

Pour sa part, Mme Sidibé, représentante de la Première Dame du Mali a salué l’initiative. «  Je remercie Madame Yeo pour ce diner d’accueil avec de belles prestations du riche folklore ivoirien, j’exprime ma reconnaissance aux initiatrice d’avoir entrepris de rassembler les femmes entreprenantes et dynamiques autour de la même table »

La représentante du Burkina Faso est la promotrice de l’Annuaire des entreprises féminines du Burkina,  une plateforme de réseautage, de promotion et de visibilité des entreprises féminines. Elle s’engage à envoyer plus de femmes entrepreneurs à la  prochaine édition.

Mme Djélika Yéo,  la présidente  du  FIED a remercié ses invités  pour avoir effectué le déplacement. «  Je vous remercie d’être là. Ce forum nous le faisons  pour une bonne coopération entre les femmes arabes et les femmes. Ce sont des femmes de mérite et d’expérience qui vont donner leur recette pour la femme »,a-t-elle conclu.

La Rédaction